Dans un environnement en perpétuelle évolution, le Dirigeant et le Manager doivent s’adapter en permanence et prendre des décisions qui impactent à la fois le fonctionnement des équipes et leurs résultats.

coaching-dirigeant-985

Pour le dirigeant ou le manager, l’enjeu du coaching est bien souvent de favoriser une meilleure utilisation des ressources personnelles et d’aider à lever certains freins, pour devenir véritablement acteur de leurs performances.

Voici quelques exemples de problématiques traitées avec des Dirigeants et Managers :

Problématiques de Dirigeant

“Notre activité est en perte de vitesse”
“Les actionnaires sont de plus en plus critiques à mon égard”
“Je ne sais pas comment présenter le prochain budget”
“Je dois intégrer un nouvel associé, et je m’interroge sur son positionnement dans la structure”

Problématiques de Manager

“Mon équipe ne cesse de faire référence à mon prédécesseur”
“J’ai du mal à exercer un pouvoir d’influence sur l’équipe, ils manquent de punch”
“Le climat au sein de l’équipe se dégrade de jour en jour”
“Je prends ma nouvelle fonction dans un mois”

Découvrir notre cadre théorique

/ Fermer

Notre cadre théorique

Certifié CCTI/MBTI, nous nous appuyons principalement sur une approche nommée “Intelligence de Soi”, qui conjugue le CCTI/MBTI et “Le dialogue intérieur”, ce qui permet de mettre en évidence la dynamique de nos différentes sous-personnalités.

Ainsi, l’Intelligence de Soi est une démarche globale dont l’objectif est d’aider chacun à se développer dans toutes les dimensions de son être. Elle fournit les clés du fonctionnement de soi et des autres, nous rendant ainsi plus libres dans notre relation à nous-mêmes et aux autres.

Les différentes étapes du coaching

Si nous nous adaptons à chaque personne selon sa problématique, tout coaching n’en respecte pas moins différentes étapes, à savoir :

  • la clarification de la problématique initiale,
  • une réunion en amont du coaching entre coach, coaché, manager et RH pour valider le projet,
  • un nombre de séances généralement compris entre 7 et 10,
  • un éventuel point intermédiaire avec le manager du coaché,
  • une réunion avec le manager à la fin du coaching, pour faire le bilan de la démarche et faciliter le fonctionnement futur.

Les règles éthiques du coaching

  • Confidentialité
    Une fois le cadre posé, ce qui se déroule entre le coaché et le coach doit rester confidentiel.
  • Respect
    Le coach n’a pas de position supérieure au coaché. Il facilite la prise de conscience du coaché mais n’agit aucunement pour influencer ce dernier, qui reste seul maître de ses décisions.
  • Liberté
    À tout moment, le coaché comme le coach peut quitter le processus de coaching.